APPRENDRE L’ESPAGNOLE

Face à l’évolution mondiale des échanges commerciaux se propageant avec progrès entre pays du monde, surtout européens, l’apprentissage linguistique étranger est devenu très nécessiteuse pour communiquer à l’étranger et mieux collaborer entre entreprises commerciales. Par conséquent, optimiser ses performances linguistiques telles que les langues indo européennes, excepté le français, est un avantage intéressant, pour décrocher un meilleure poste de travail dans le domaine commerciale ou pour parler avec un natif de la langue en question. En ce moment, vue la situation socio-économique mondiale du pays d’Espagne, sa langue est très parlée par un grand nombre de pays et attire les étrangers à l’étudier, pour espérer une carrière future à l’international. De nos jours, les connaissances acquis dans le cursus scolaires ne sont plus suffisantes pour intégrer les entreprises espagnoles car en plus, il faut détenir un vocabulaire basé sur la profession. Pour cela des centres spécialisés dans l’étude de la langue espagnole existent dans plusieurs pays pour donner l’opportunité aux étudiants de fluidifier leur accent oral latin.

Déroulement et bases des cours d’espagnol des affaires.

L’entrée en centres de langues requiert des dossiers à fournir à l’inscription : état civil, copie de diplôme de bac). Ensuite, les apprenants feront un test oral avec un enseignant expérimenté d’espagnol, pour voir leurs compétences et mieux les placer dans le niveau leur convenant. On distingue différentes niveaux d’’étude d’espagnol des affaires, allant du débutant au niveau intermédiaire, semi avancé, avancé et très avancé. De plus, chaque niveau dure trois mois et des tests oraux, écrits et auditives sont effectués à la fin du trimestre, pour la décision du passage de l’apprenti en classe supérieur ou son redoublement. La fin de l’étude d’espagnol des affaires jusqu’au niveau très avancé avec la réussite aux examens, aboutit à l’obtention d’un certificat d’étude de langue, nécessaire pour l’embauche professionnelle. Apprendre l’espagnol des affaires, commence par la maîtrise orale de la prononciation et l’accentuation diphtonguées, des mots et prénoms simples, ainsi que leurs écritures. Puis, l’étude s’approfondit, dans l’enrichissement des vocabulaires et expressions spécifiques commerciaux utilisés dans la profession quotidienne : organisation et participation argumentative aux réunions, négociation et accueil clientèle, correspondance téléphonique, et e-mailing, rédaction de facture et candidature d’emploi, etc. D’autre part, l’écoute de conversations radios ou audiovisuelles et la lecture de journaux d’actualité hispaniques sont données en classe pour habituer à cerner, comprendre l’accent espagnol. Par ailleurs, les révisions des leçons grammaticales et de conjugaison verbales avec leur développement sont faites pour améliorer la rédaction écrite. Et divers exercices orales comme des exposés à divers sujets sont entamés individuellement pour parler l’espagnol et à l’écrit, des dictées de mots à l’écoute radio, complètement de phrases verbales données en polycopie, sont offerts, pour progresser rapidement dans l’étude.

Bref, apprendre l’espagnol en affaires n’est pas à négliger, car il nous ouvre vers les chances de d’obtenir un bon poste à l’étranger.