APPRENDRE L’ESPAGNOLE

La langue espagnole au niveau faux débutant traduit un faux niveau, c’est-à-dire que s’est un niveau qui ne devrait pas exister, mais il a pris une place au niveau de l’apprentissage en raison d’une assimilation non approfondie, qui a fait que l’apprenant possède des connaissances très faibles dans la langue.  Par conséquent, le niveau de la langue se traduit par des applications à renforcer et surtout à revoir, étant donné que l’apprenant lui-même ne sera pas au niveau de la compréhension. L’espagnol au niveau faux débutant exige une assimilation favorable qui met en valeur en 1er lieu l’apprentissage au niveau élémentaire, ce qui déterminera le niveau de l’apprenant à renforcer, car très insuffisantes. La réussite de ce niveau permettra à l’apprenant de s’éclaircir sur tous les types d’applications qui lui ont été floues depuis, et permet également d’élargir les connaissances selon les découvertes que l’apprenant pourra rencontrer vis-à-vis de la langue. Le professeur sera d’une grande aide pour l’apprenant, car l’espagnol au niveau faux débutant nécessite une entrée approfondie dans le domaine de la langue, selon les applications favorables à un approfondissement réussi.

—- Méthodes pour sortir du niveau faux débutant

L’espagnol au niveau faux débutant constitue à la fois un niveau à la fois favorable et défavorable, car les applications sont imprécises. En effet, le niveau faux débutant est défavorable car il déstabilise les connaissances de l’apprenant, qui doit se référer en même temps au niveau débutant et au niveau moyen, pour lui permettre de retrouver la racine de l’apprentissage, et donc des connaissances. IL est ensuite un niveau favorable dans la mesure où il permet d’intégrer le niveau moyen, faute de connaissances, et le professeur accèdera en conséquence au niveau moyen de la langue, qui n’est pas encore le niveau conseillé à enseigner pour ce type de niveau. L’apprenant sera donc en avance par rapport au niveau faux débutant de l’espagnol. Les épreuves réunissent donc des exercices du niveau débutant et du niveau moyen, en oral et en écrit. Les bases élémentaires forment souvent les avantages de l’espagnol au niveau faux débutant, et toutes les applications nécessaires à cet effet restent les plus importantes, qui s’assimileront jusqu’au niveau avancé, que l’apprenant assimilera d’ailleurs par cœur. La durée de l’apprentissage sur l’espagnol au niveau faux débutant est la plus courte, car il représente une remise à niveau de l’apprenant, équivalente à in niveau stabilisé.